L’ibuprofène pourrait causer des arrêts cardiaques

_

De nouveaux appels à des restrictions sur la vente de l’ibuprofène ont eu lieux après qu’une nouvelle étude a constaté que cet analgésique augmenterait le risque d’arrêt cardiaque.

Des chercheurs du Danemark ont constaté que la prise de ce médicament augmenterait les risques d’infarctus de 31%. D'autres médicaments du même groupe d'analgésiques, appelés anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), présenteraient un risque encore plus élevé, selon des résultats publiés mercredi dans le « European Heart Journal ».

En septembre dernier, une étude dans « British Medical Journal » a révélé que ces médicaments étaient liés à un risque accru d'insuffisance cardiaque. Des études antérieures ont lié les mêmes médicaments à un rythme cardiaque anormal (qui peut provoquer une insuffisance cardiaque) et un risque accru de crise cardiaque et d'AVC s’ils sont pris régulièrement.