Livre Kindle vs. Version papier excellente nouvelle pour tous ceux qui aiment lire des livres !

Depuis des années, la science n’a de cesse de nous prouver à travers des études que lire est bon pour la santé. Cependant il y a lire et LIRE, car lire un roman en PDF n’a pas les mêmes effets que le lire dans sa version papier, sa version originelle.La technologie a beau révolutionner tous les domaines, il n’en reste pas moins que la numérisation des livres a prouver ses limites. En effet, une expérience scientifique menée en 2020 a prouvé que les personnes

qui avaient lu un livre sur Kindle étaient moins en mesure de se rappeler du déroulement chronologique de l’histoire que ceux qui ont lu le livre dans sa version papier.

Ce résultat s’explique par le fait que, pendant la lecture, notre cerveau ne « lit » pas, mais  reconnaît des lettres et des textes. Il décrypte l’information en se basant sur une représentation mentale de la position du texte sur une page et donc, dans un livre. « le rapport tactile avec un Kindle ne créée pas la même reconstruction mentale qu'avec un rapport direct au papier » affirme Anne Mangen, chercheuse à l'Université de Stavenger en Norvège. C’est le sens visuel qui nous permet de comprendre le déroulement d’une intrigue et d‘en établir la chronologie. Le contact tactile avec le livre rend compte de progression de l’histoire au fur et à mesure qu’on tourne les pages, l’épaisseur des pages qui restent à lire et la visualisation des pages déjà parcourues permettent de prendre conscience de la progression narrative, chose qu’un livre sur Kindle est incapable de procurer, même si l’on sait combien de pages il nous reste à lire.

Une étude menée en 2006 avait déjà prouvé que lire un livre sur un support numérique ne permettait pas une pleine concentration du lecteur, et donc une compréhension altérée du contenu du livre. Il a par contre été prouvé que lire un livre en papier était bénéfique sur plusieurs plans : il réduit le stress jusqu’à  68 %, augmente vos capacités de concentration et de mémorisation, et permet même de prévenir la maladie d’Alzheimer. Il est donc recommandé de lire un livre de 30 à 45 minutes par jour.

source  : mic.com